Dansk Dansk    US Dollars (change)
Dacapo Home
Dacapo - The National Music Anthology of Denmark

Format:  CD

Catalogue Number:  8.226153

Barcode:  636943615324

Release month:  Jun 2016

Period:  21st Century

Review


PELLE GUDMUNDSEN-HOLMGREEN: Green Ground

31 October 2016  Diapason
Benoît Fauchet
4/5 Stars
Au tableau d'honneur de la musique scandinave, le nom de Pelle Gudmundsen-Holmgreen se conjuguera désormais au passé: le compositeur danois s'est éteint fin juin à l'âge de quatre-vingt-trois ans. Cet « outsider » - il se voyait comme tel - en quête d'une « nouvelle simplicité » loin des dogmes et des chapelles, plus proche de la nature, aura su bénéficier de l'appui d'interprètes de grand talent : chez Dacapo , le Quatuor Kronos («Kronos plays Holmgreen » et Paul Hillier avec son chœur Ars Nova Copenhagen (« The Natural World of Pelle Gudmundsen-Holmgreen »] l'on t servi avec dé lices. Le présent disque, s'il ne tutoie pas ces sommets, a le mérite de réunir Hillier - cette fois à la tête du Theatre of Voices - et les Kronos en un programme d'une singulière continuité, qui parie sur l'effet « boule de neige ».

Les cinq pièces, toutes de 2011
, sont faites pour être interprétées ensemble. No Ground est un pur quatuor à cordes, le onzième du compositeur, dont la force tient à la liberté désordonnée de sa matière, avec une jolie distribution des motifs d'un instrument à l'autre; entre accords méditatifs et élasticité plus ludique, Green parie sur quatre voix ponctuées de percussions de bois (claves, guiro , angklung ...) par les chanteurs eux-mêmes, dans une atmosphère folk de forêts et rivières. Logiquement , No Ground Green associe ces deux univers, non sans succès dans l'articulation entre l'éther et l'énergie. Puis voilà un New Ground qui joue sur le « néo », délitant subtilement le fameux canon de Pachelbel dans un esprit de baroque hanté qu'Alfred Schnittke n'aurait pas ren ié.

New Ground Green ajoute la voix à ce tableau, et Dieu sait que celles du Theatre of Voices de Hillier sont d'une transparence, d'une précision remarquables. On pardonnera à Gudmundsen-Holmgreen de glisser au second plan les vers du compositeur et poète de la Renaissance anglaise William Cornysh, tant il met de l'habileté à les fondre dans son décor. Cela s'appelle la grâce.



A CC Music Store Solution